Stratégie interactive


Celui qui n’a pas d’objectifs ne risque pas de les atteindre *

Stratégie interactive

Planification stratégique

Toute stratégie interactive a comme objectif d’utiliser les outils interactifs pour rencontrer les objectifs d’affaires d’une entreprise. La stratégie interactive définie les opportunités, articule la vision, bâtit l’écosystème, faits les plans ainsi que définit les solutions technique qui sont requises à l’exécution des défis rencontrés par une entreprise dans un brief clair pour les équipes du client, les créatifs et les programmeurs.  Chaque médium dans l’écosystème numérique a sa façon de parler aux consommateurs.

 

La stratégie de communication interactive regroupe un ensemble de moyens de communication non traditionnels qui permettent l’échange et l’interaction entre l’individu et la marque. Une bonne stratégie ne tente donc pas de rejoindre le « consommateur » au sens large du terme, mais surtout l’individu, d’une manière personnelle et adaptée à ses préférences. On cherche donc à rejoindre et à captiver son auditoire avec du contenu intéressant plutôt qu’à diffuser des messages publicitaires répétitifs.

 

Soit très en amont d’un projet internet, soit pour compléter une réflexion qui n’aura pas abordé et anticipé tous les aspects d’une stratégie interactive, nous intervenons comme des consultants spécialisés sans pour autant que nous soit confiée ultérieurement la réalisation ou la réfection d’un site internet ou sa politique d’animation.

  • Analyse concurrentielle : design, ergonomie et contenus, analyse comparative des fonctionnalités proposées, des politiques d’animation en présence.
  • Définition des objectifs assignés à un site internet dans la stratégie de la marque (media, prévente, e-commerce, promotion, …) et complémentarité avec les autres modes de communication de l’entreprise.
  • Place de l’internet dans l’entreprise (structure, ressources humaines).
  • Stratégie éditoriale et définition des contenus.
  • Stratégie et recommandation des moyens interactifs permettant d’accroître et d’optimiser la relation avec l’internaute (modes d’information et d’échanges, politique d’animations, …).
  • Audit de sites internet : positionnement, ergonomie, fonctionnalités, animation
  • Identité visuelle, charte graphique de marque.

Voici donc quelques éléments qui pourraient se retrouver dans votre stratégie interactive:

  • Stratégie d’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO)
    • Analyse technique et optimisation du site Web
    • Stratégie de création de rétroliens
    • Rédaction optimisée pour le référencement
    • Recherche et optimisation des mots-clés
    • Analyse et suivi des statistiques
  • Stratégie de diffusion sur les réseaux sociaux
    • Participation active dans les réseaux sociaux généraux et spécialisés
    • Diffusion de contenu sur les agrégateurs et les sites de médias sociaux
    • Participation aux forums de discussion spécialisés
    • Surveillance de la réputation de votre marque et des conversations dans les réseaux sociaux
  • Stratégie de placement publicitaire
    • Stratégie de marketing par mot clé (SEM)
    • Campagnes de bannières avec ciblage comportemental, géographique et démographique
    • Suivi et optimisation continue des campagnes
  • Stratégie de marketing mobile
    • Campagnes publicitaires sur appareils mobiles
    • Sites optimisés pour appareils mobiles
    • Applications mobiles
    • Campagnes de promotions géolocalisées
  • Stratégie de contenu
    • Création de blogues
    • Campagnes virales
    • Organisation de concours
    • Création de vidéos
    • Création de contenu graphique et multimédia (fonds d’écrans, widgets, jeux interactifs, etc.)
  • Stratégie de marketing par courriel
    • Acquisition de listes d’envoi, conception et envoi de messages
    • Analyse statistique et optimisation des campagnes
  • Architecture de l’information

La grande diversité de procédés de communication offerts offre une liberté et par le fait même une contrainte. Il faut savoir choisir les bons canaux et connaître les habitudes particulières des utilisateurs sur ces canaux. Nombreuses sont les compagnies qui se sont lancées sur Facebook et Twitter, pour laisser leurs comptes inactifs après quelques semaines, voire quelques mois d’utilisation. La stratégie interactive est un travail de longue haleine et il est possible d’éviter les échecs en planifiant judicieusement et en étant réaliste dans l’évaluation de la charge de travail que cela représente.

 

Contactez-nous pour en savoir d’avantage !

*L’Art de la guerre de Sun Tzu